Mon histoire, mon portrait

En 2015, après un parcours professionnel dans la mode et la vente de vêtements de luxe, ma première grossesse me fait prendre conscience des changements demandants a être opérés dans mon mode de vie.

Les habitudes ayant la vie dure, tout s’est fait progressivement : nouvelles méthodes de bien-être, nourriture, écologie, changement de lieu de vie… et plus de bienveillance envers les autres et envers soi-même.

La phytothérapie et l’aromathérapie m’appellent d’abord, pour un mieux-être général, puis parce que la cosmétique maison et zéro-déchets m’intéresse.

C’est une mine d’or, que je préfère locale et artisanale. Je suis de l’avis de Mikaël Zayat : les plantes dont on a le plus besoin viennent à nous…

Portrait

Mon parcours vers la naturopathie

En 2018, je me forme à la naturopathie, d’abord pour mieux connaître les plantes et les huiles essentielles
et parce que les études sont peu nombreuses et peu accessibles.
Je ne sais alors presque rien de la naturopathie, mais cela a été une vraie révélation.
Un métier d’écoute et d’empathie au service du bien être : bingo !

Fin décembre 2020, j’obtiens mon certificat de fin de formation chez ADNR. Mais je ne m’arrête pas là.

Février 2021, j’intègre un centre, Le Baou, à Sanary-sur-Mer, en tant que conseillère en naturopathie.
Ce lieu regroupent nombreuses professions : sophrologues, ostéopathe, médecins, infirmiers, kinésithérapeutes, et bien d’autres encore.
C’était un rêve, il me semble qu’il se réalise.

Mais comme seul on est peu de choses, voici mes sources d’inspiration : Marion Thelliez, France Guillain, mes professeures de yoga,
Julien Kaibeck et le site slow cosmétique, Docteur Bruno Donatini, Rémi portrait auteur de «vos cheveux disent tout de vous»,
et bien sur ma famille, soutien sans faille et cobayes à leurs heures.